© iii ceramique Marc Albert

LA POPINE

La popine est une recherche formelle sur le recyclage des déchets virtuels, un dialogue entre l’ailleurs et l’intime et une exploration singulière de l’objet du désir et de son motif. La Popine est l’exploration de l’abîme, voire l’indécence des désirs virtuels, par deux e.men vierges, statiques et besogneux.
La popine est un projet artistique conceptuel artisanal. Chaque popine est une variation d’objets gigognes (3 à 5) qui porte un nom et s’inspire de perles découvertes dans un spam anodin. Nous avons répondu aux sollicitations de Elena, Veronika, Olga, Anna et Aleksandra. Chaque série aboutit à un POP, élément sensuel dédié à sa Popine.

Vincent Hanrot, Bik et Book DESIGN, poursuit un travail de graphiste, typographe et plasticien à Marseille.
La collaboration est le fruit d’une résidence d’artiste dont la première séquence s’est déroulée à Tartiers (Aisne) dans l’atelier de Marc Albert en août 2010.

Chaque édition est limitée à un tirage de 8 exemplaires + 4 tirages d’artiste. (Grès, porcelaine ou faïence, taille maxi h 49 x 26 cm).